The Moorish Wanderer

Fact Check # 2: Bensalah Redux

Posted in Tiny bit of Politics by Zouhair ABH on April 21, 2013

Comme rapporté il y a quelques mois, la présidente du CGEM avait proposé l’assertion suivante: “l’industrie est source essentielle de croissance, pourvoyeuse d’emplois”.

Je mettais ensuite en relief certaines statistiques qui disputaient la relation entre création d’emplois et activité industrielle – qu’il y a eu en réalité une destruction nette d’emplois industriels. Voici quelques données pour la second partie de l’assertion: la source essentielle de croissance.

Sur la base de chiffres compilés du Ministère des Finances, on se propose de faire une simple comptabilité de la croissance de l’industrie non-extractive et hors raffinage de pétrole (dans un souci de cohérence avec les éléments retenus dans le post précédent) et calculer donc la contribution du PIB industriel productif à la croissance du PIB agrégé: la quatrième colonne rapporte la contribution du PIB industriel en pourcentage de point de croissance, la cinquième colonne est le pourcentage du PIB industriel dans le PIB total.

année PIB PIB Indus Contribution % Industrie
1999 0,53% 1,96% 1,41% 16,29%
2000 1,59% 2,94% 1,32% 16,45%
2001 7,55% 5,31% -2,11% 15,62%
2002 3,32% 4,58% 1,22% 15,75%
2003 6,32% 4,27% -1,95% 15,38%
2004 4,80% -0,20% -4,89% 15,15%
2005 2,98% 3,54% 0,55% 14,47%
2006 7,76% 3,84% -3,70% 13,69%
2007 2,71% 3,76% 0,53% 13,32%
2008 5,59% 2,08% 0,28% 12,63%
2009 4,95% 0,92% 0,11% 14,13%
2010 3,96% 2,20% 0,44% 13,51%
2011 5,00% 2,30% 0,32% 13,98%
moy. 4,39% 2,89% -0,50% 14,64%

Deux observations:

– Le pourcentage de l’industrie productive dans le PIB est en déclin.

– La contribution moyenne de ce conglomérat de secteurs sur les dix dernières années est négative.

Fact Check # 1

Posted in Dismal Economics, Flash News, Morocco, Read & Heard by Zouhair ABH on February 21, 2013

Un blogpost rapide suite à ce live-tweet de @CGEM_MA, à l’occasion du discours de la Patronne des Patrons, Mme Bensalah:

(le reste des tweets est à lire sur le compte twitter de la CGEM)

J’ai été particulièrement intrigué par l’assertion que l’industrie au Maroc est génératrice de croissance, et d’emplois, mais surtout que la croissance crée de l’emploi au Maroc.

Evolution de la population active occupée (en rouge) versus population occupée en industrie (y compris artisanat, en bleu)

Evolution de la population active occupée (en rouge) versus population occupée en industrie (y compris artisanat, en bleu)

En recoupant les données fournies par le HCP depuis 1998 sur l’emploi dans les différents secteurs d’activités économiques, il s’avère que:

1/ Le secteur d’industrie (excluant le BTP) a détruit en termes réels 112.000 emplois en 14 ans, alors que la population active occupée a augmenté – ou encore que la création nette d’emplois a été positive, soit 1.1 Million d’emplois supplémentaires sur la même période (1998-2011)

2/ Seules quatre années ont observé une création nette d’emplois en industrie, ce qui correspond à 16% de la création totale d’emplois correspond à ces années là.

Quant au lien entre création d’emplois et croissance, la fameuse loi d’Okun qui semble être un lieu commun auprès de nombreux décideurs économiques et politiques au Maroc ne se vérifie pas, et cela peut s’observer dans le rapport 2009 de Bank Al Maghrib. Enfin, la notion de croire que le Maroc peut encore créer des emplois en industrie (exportatrice, lourde ou destinée à la consommation domestique) est illusoire au vu des choix stratégiques (historiques ou présents) qui conditionnent l’opportunité d’allocation des ressources existantes au Maroc.