The Moorish Wanderer

La “Relance”: Place aux Réductions d’impôts.

Posted in Dismal Economics, Flash News, Moroccan Politics & Economics, Morocco by Zouhair ABH on December 23, 2012

L’argument présenté ici compare l’effet de deux types de ‘relance’, la première classique, plutôt vieille école Keynésienne, à travers une augmentation des dépenses de l’administration publique, la second, aussi classique mais prenant en compte le fameux ‘long terme’, et qui correspond à des réductions d’impôts.

A première vue, les deux politiques sont équivalentes, et le résultat est initialement le même: le creusement du déficit budgétaire. Néanmoins, l’effet immédiat (puis étalé sur le temps) est significativement différent: en effet, une augmentation immédiate de 1% des dépenses des administrations publiques génère au mieux .07% de points de croissance annuelle additionnelle  au PIB. A titre d’exemple, l’augmentation de 5.8% des dépenses de l’administration entre 2010 et 2011 (dont une grande partie a certainement été motivée par une volonté politique de neutraliser des sources potentielles de mécontentement social) ont permis de gratter 4/10 points de croissance de relance, un résultat à ne pas confondre avec la contribution intrinsèque des dépenses du secteur public dans la formation du PIB – approximativement un point de pourcentage (Rapport Annuel Bank Al Maghrib – p.47)

La corrélation de -.32 indique le comportement anti-cyclique des dépenses budgétaires

La corrélation de -.417 indique le comportement anti-cyclique des dépenses budgétaires

La comparaison présentée ici ne cherche pas à démontrer l’inanité de d’un effort de relance en augmentant les dépenses budgétaires – après tout, les dépenses budgétaires sont réputées être anti-cycliques (ce qu’on observe bien avec le modèle artificiel) et le rôle principal d’une relance est de lisser les fluctuations économiques, plus particulièrement dans le cas d’une récession ou d’un ralentissement de l’économie domestique. En ce sens, l’interprétation politique des dépenses publiques (ou du déficit généré par une augmentation de celles-ci) se prête aux préférences du planificateur social ou de l’entité gouvernementale en équilibre décentralisé.

Cependant, il s’avère que pour ce type de politique budgétaire, le coût social de la grande volatilité des dépenses publiques, conjugué avec l’effet relativement modeste sur la croissance, permet de douter de l’efficacité d’une telle politique. D’un autre côté, il s’avère qu’un déficit réalisé par des réductions d’impôts (ou d’augmentation des crédits d’impôts – des dépenses fiscales) est plus efficace à stimuler l’économie. Ce résultat est dérivé à partir de l’égalité budgétaire augmentée: G_t + B_{t-1}(1+r)=D_t + T + B_tD_t est le déficit, qui est donc traité comme une recette fiscale. Cependant, des contraintes sont imposées sur la dynamique budgétaire, afin d’éviter une solution explosive (autrement, le budget peut se financer indéfiniment) on observe aussi que la formation du PIB valorise presque également la contribution du déficit et celle du stock de capital passé, si l’on considère une valeur convergente du déficit à 3% du PIB. Enfin, le rapport \dfrac{\alpha^{k_{t-1}}}{\alpha^{def_t}}\sim \beta = 0.9895

ce qui nous donne

y = 1.91 + .028 k_{t-1} - .038 r_{t-1} + .7 z_{t-1} - .006 \tau_{k_{t-1}} \pm .029 def - .0047 \tau_{w_t} - .041 \tau_c + .003 \tau_k + .028 \tau_i + 2.55 \epsilon_t

à noter que seul le terme positif \tau_i de l’ensemble des taxes est un crédit d’impôt, à travers lequel le budget gouvernemental alloue des ressources supplémentaires à l’accumulation du capital physique, l’investissement, dans l’équation décrivant la dynamique du budget, ce crédit d’impôt est effectivement une dépense fiscale.

One Response

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] de cette levée d’impôts (brusque ou graduelle) sur l’activité économique – or on sait ainsi qu’une relance par l’augmentation des dépenses gouvernementales (ce qu… en comparaison avec un programme de diminution de la pression […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: