The Moorish Wanderer

Grim 2012 Economic Outlook

Posted in Dismal Economics, Flash News, Moroccan Politics & Economics, Morocco by Zouhair ABH on February 8, 2012

Bank Al Maghrib monthly survey for January 2012 states:

Sur le plan national, les conditions économiques et financières chez les principaux pays partenaires du Maroc se transmettent graduellement aux indicateurs de la balance des paiements, bien que ces derniers continuent d’afficher, dans l’ensemble, une certaine résilience.

[…] Dans ce contexte, la croissance économique, sur la base des données provisoires, s’est établie à 4,8% au troisième trimestre 2011, reflétant la poursuite de la progression de la valeur ajoutée agricole et l’ajustement à la hausse de la croissance non agricole de 4,1% à 4,9%, après le ralentissement observé au deuxième trimestre. L’analyse plus détaillée montre, toutefois, que cette orientation favorable du PIB global et de celui non agricole tient essentiellement à la dynamique des activités orientées vers la demande intérieure, avec notamment une bonne performance du secteur des bâtiments et travaux publics.

On the other hand, HCP’s latest labour survey reports:

Le secteur du BTP a créé 30.000 postes d’emplois restant, cependant, en deçà des 48.000 postes qu’il a créés annuellement entre 2000 et 2010 ou encore les 63.000 de la période 2008-2010.

And so there goes the government’s 7%-turned-5% growth plan: real estate and exports. Both are likely to weaken over the next quarters, thus the negative impact on projected growth: it is no longer 5%, but more like 4.3% And not only that, but it seems the state of public finances is degrading so fast that yet another PJD promise will be broken; as it stands, the projected deficit computed by the Treasury stands at around MAD 42Bn, 47 Bn if proceeds from the BCP partial privatization are not taken into account:

SOLDE ORDINAIRE

Le solde ordinaire positif constaté à fin décembre 2011 est de 5,9 MMDH contre un solde positif de 22,5 MMDH un an auparavant. Il permet de couvrir 12% des dépenses d’investissement.

Hors recettes de privatisation, le solde ordinaire n’est plus que de 609 MDH.

This means deficit to GDP goes to 5.4% (or 6% with no privatization receipts) PJD manifesto promised the deficit would not exceed the 3% threshold – meaning that there are some 20 Bn of expenses on excess this government has no choice but to pay for.

Growth Projection:

growth contribution are volatile, but it seems exports and domestic consumption are likely to pull growth for 2012

Household consumption and exports pulled growth in 2010, and most probably will do so for 2011 as well. Investment is not likely to contribute much for too many reasons: public finances cannot sustain an expansion in public investment, and large companies listed on the Casablanca exchange do not seem to be set on increasing their investment either – though precisely because of its volatility, it can actually sustain growth to the projected level:

L’analyse des éléments de la demande indique que l’accélération de la croissance au troisième trimestre tient à une progression plus rapide de l’investissement, de 4,6% au lieu de 3,2% un trimestre auparavant et de la consommation, soit 7,3% pour celle des ménages et 5,2% au niveau des administrations publiques. La demande extérieure a en revanche de nouveau contribué négativement à la croissance, à hauteur de 3,8 points de pourcentage, le rythme d’accroissement des importations de biens et services s’étant établi à 14,8%, contre 5,3% pour les exportations.

So exports are likely to contribute negatively to GDP growth; public finances consumption are not likely to contribute more – not with a 5.4% GDP deficit; as for household consumption, including the building sector, it is a bit of a mixed bag, HCP’s latest households’ survey reports some pessimism on durable purchases:

Achat de biens durables : moment peu opportun: Au quatrième trimestre de 2011, 56,5% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun pour faire des achats de biens durables et 18% pensent le contraire. Le solde relatif à cet indicateur s’établit ainsi à -38,5. Il s’inscrit en baisse de 2,1 points par rapport au trimestre précédent mais reste en hausse de 5,8 points par rapport à la même période de l’année précédente.

Situation financière des ménages : légère détérioration Par rapport au trimestre précédent, les ménages affichent, au quatrième trimestre de 2011, une appréciation négative de leur situation financière actuelle et de ses évolutions passée et future. Les soldes relatifs à ces trois indicateurs se sont détériorés de 1,4 point, de 3,4 points et de 1,1 point respectivement.

This could indeed reflect on real estate and perhaps on non-durables consumption as well.

One Response

Subscribe to comments with RSS.

  1. fawzi said, on February 9, 2012 at 11:47

    Basing a conclusion on speculative rubbish leads to more speculative rubbish.

    How about sticking to facts for a change?


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: